Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

MALDONNE POUR UN ESPION

Royaume-Uni – 1968

Un agent double russe, qui se fait passer pour un espion britannique depuis dix-huit ans, voudrait raccrocher mais ses supérieurs refusent. Sa tache se complique encore lorsque les services secrets britanniques lui donnent l’ordre d’éliminer un de ses compatriotes et ami.
Anthony Mann meurt pendant le tournage. Le film fut terminé par Laurence Harvey.
En 1957 Claude Chabrol, en compagnie de Charle Bitsch, réalisait un entretien passionnant avec Anthony Mann, pour le compte des Cahiers du cinéma. On y sent l’intérêt du futur cinéaste pour la mise en scène à proprement parler, les questions portant essentiellement sur la manière de fabriquer un film. Dans cet esprit, Anthony Mann livre un petit discours de la méthode auquel souscrirait Chabrol  : pour réussir un film « il y a cinq éléments importants qui sont, dans l’ordre : 1) l’histoire ; 2) le metteur en scène ; 3) les acteurs ; 4) les moyens techniques ; 5) l’argent. Maintenant, si vous n’avez pas le dernier, ce n’est pas la peine de vous soucier des autres ! Oui l’important d’est de faire quelque chose d’original de façon à ce que le public entre dans le jeu, qu’il ait un contact avec l’histoire. » Plus tard, Anthony Mann, se désistant du projet de la Ligne de démarcation, citera le nom de Claude Chabrol pour le remplacer. Chabrol le réalisera en 1966.

F.G.

R/D : Anthony Mann (& Laurence Harvey) • Sc : Derek Marlowe d’après son roman/from his novel • Ph/C : Christopher Challis, Austin Dempster • M/Ed : Thelma Connell • Mus : Quincy Jones • Déc/AD : Carmen Dillon, Patrick McLoughlin • P : Anthony Mann • 107’ • 35 mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Laurence Harvey, Mia Farrow, Tom Courtenay, Harry Andrews

15 nov • 10h30 • OW.

home
MALDONNE POUR UN ESPION