Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

MORTU NEGA

(Guinée-Bissau, 1988, 85’)

1973, durant la guerre d’indépendance de la Guinée Bissau. Diminga, une jeune femme de trente ans, rejoint son mari Sako au front. En marchant avec les combattants, elle découvre son pays en ruines ; partout la mort est inscrite dans le paysage. Pourtant l’espoir pointe, la guerre sera bientôt finie. Diminga et Sako ont à peine le temps de se retrouver, la mort du dirigeant indépendantiste, Amilcar Cabral, précipite l’assaut des derniers bastions détenus par les forces coloniales portugaises. Tout se précipite autour d’eux. Trois ans plus tard, dans le village de Diminga, la paix fait oublier les larmes et les peines des années de lutte. Pourtant, une nouvelle fatalité s’abat sur le pays : la sécheresse. A nouveau il faut se battre, cette fois-ci pour que la terre, devenue aride, puisse à nouveau nourrir les villageois. La communauté semble pétrifiée, Sako tombe malade. Diminga décide alors de s’adresser aux dieux de l’ancien temps…

Pour son premier long métrage Flora Gomes signe une oeuvre qui rend hommage à la lutte pour la dignité des combattants de l’indépendance. Il s’attarde avec finesse sur cette période d’après-guerre où la paix ne semble pas tout à fait installée. Cette plongée dans l’histoire de la Guinée Bissau met en valeur le rôle essentiel des femmes dans la lutte.

R/D : FLORA GOMES
Sc : Manuel Rambout Barcelos, Flora Gomes, David Lang • Ph/C : Dominique Gentil • M/Ed : Christiane Lack • S : Pierre Donnadieu • Mus : Djanun Dabo, Sidonio Paris Quaresma • Déc/AD : Fernando Julio • P : Odette Rosa, Jacques Zajdermann • 96’ • 35 mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Bia Gomez, Tunu Eugenio Almada, Mamadu Uri Balde.

17 nov • 20h00 • OW • MCA

home
MORTU NEGA