Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Maicol (1988)

MAICOL Italie - 1988

Anita – à peine plus de vingt ans – habite avec son fils de cinq ans, Maïcol, l’une de ces mornes cités de banlieue. Écrasée par les contraintes de l’existence, elle a du mal à assumer son rôle de mère alors que son dernier compagnon n’a plus tellement envie d’elle. Un soir, dans le métro avec son fils, elle croit voir sur le quai son amant infidèle avec une autre femme. Elle se précipite… un instant de trop, le train reprend sa course souterraine. Maïcol est resté à bord, oublié comme un objet. Il descend au hasard dans une station, saute dans le train suivant… Un petit voyage au bout de la nuit… C’est au sein de l’école Ipotesi Cinema (à laquelle il prend part aux côtés d’Ermanno Olmi et de Paolo Valmarana) que fut tourné Maicol. Les figures que l’on croise dans les films de Mario Brenta, comme l’enfant de Maicol, sont des êtres de solitude et de silence, où le monde trouve un écho épuré.

« En ne cherchant pas la vraisemblance, loi scénarique des films de genre, Mario Brenta atteint à un surcroît de vérité : c’est la vie. C’est comme ça : absurde et naturel ; c’est ainsi que les hommes vivent. » François Niney (Cahiers du Cinéma)

« Maicol est un film lucide et froid sur les années quatre-vingt marquées par la frilosité affective et le repli sur soi. Mario Brenta nous sensibilise à cet état de fait sans élever le ton et sans discours moralisateurs inutiles. Un cinéaste discret qui vise juste. » Raphaël Bassan (La Revue du Cinéma)

R/D : Mario Brenta • Sc : Angela Cervi • Ph/C : Fabrizio Borelli • M/Ed : Maurizio Zaccaro • S : Franco Borni • Déc/AD : Caterina Gatti • P : Cecilia Valmarana • 85’ • F • 35 mm • Coul/Col • Int/Cast : Marco Pauletti, Duilio Fontana, Carlo Caserotti, Alessandra Milan

home
Maicol (1988)