Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Miroslava

Mexique / République Tchèque – 1993

Miroslava Stern grandit à Mexico, sa famille ayant fui la Tchécoslovaquie. Devenue une superbe jeune femme, elle devient star du cinéma mexicain. Au bout d’une dizaine d’années, la nostalgie et les remords liés à l’abandon de sa grand-mère dans son pays natal la persécutent, tandis que sa vie amoureuse va d’échec en échec. Elle décide d’en finir avec la vie…

Arielle Dombasle évoque avec passion le personnage de Miroslava : «  Grande et sublime actrice mexicaine, elle était une personnalité paradoxale et très contradictoire. L’incarner était une chance pour moi, actrice, de me glisser dans la peau d’une autre actrice. J’étais passionnée par l’investigation à faire sur ce personnage qui a existé, qui a vécu une existence tragique et qui est devenue une légende (…) Miroslava a souffert d’être prise comme un objet contemplatif et sexuel. Elle détestait son physique, avait une haine féroce pour elle-même et a fini par s’auto-détruire. C’était le reflet d’un orgueil très grand et d’une inadaptation totale au réel. J’ai adoré explorer cet aspect (...) La haine en soi n’engendre que la haine. Mais, comme Miroslava, je ressens profondément la solitude en tant qu’actrice. Les spectateurs ont une image de nous qui ne correspond pas au réel et ils se l’approprient  ».

(in Le Soir du 27/10/1993).

R/D : Alejandro Pelayo • Sc : Vicente Leñero d’après l’histoire de/from a story by Guadalupe Loaeza • Ph/C : Emmanuel Lubezki • M/Ed : Oscar Figueroa • S : Carlos Aguilar, Miguel Sandoval • Mus : José Amozurrutia • Dec/AD : José Luis Aguilar • P : Miguel Necoechea, Alejandro Pelayo, Alma Rossbach • 100’ • 35 mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Arielle Dombasle, Claudio Brooks, Milosh Trnka

mar. 15 – 22h00 – St Leu.............................Mex

home
Miroslava