Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

NEWMAN, Paul

(1925-2008)

Son beau visage constamment tuméfié suite à des passages à tabac (Marqué par la haine ; L’Arnaqueur/The Hustler, Robert Rossen, 1961 ; Doux oiseau de jeunesse/Sweet Bird of Youth, Richard Brooks, 1962 ; Luke la main froide/Cool Hand Luke, Stuart Rosenberg, 1967) évoque celui de Brando à la fin de Sur les quais. Mais c’est surtout grâce à James Dean que sa carrière décolle. Courant les mêmes castings que lui (il auditionne pour À l’est d’Eden), il le remplace sur plusieurs de ses projets après sa disparition tragique, de Marqué par la haine au Gaucher/The Left- Handed Gun (Arthur Penn, 1958). Outre le traditionnel personnage de révolté en conflit avec ses aînés (Marqué par la haine ; Le Plus sauvage d’entre tous), il adopte aussi une manière de jouer très « deanienne » : introspections ostentatoires, grimaces, jeu dos au partenaire ou à la caméra, rapport tactile aux éléments du décor, contact presque érotique avec certains accessoires (dans le Gaucher, il frotte le canon d’un pistolet sur son visage comme Dean le faisait avec une bouteille de lait dans la Fureur de vivre). À la fin des années soixante, il revient à un style de jeu beaucoup plus sobre, et entame une carrière de réalisateur (avec notamment le méconnu De l’influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites/The Effect of Gamma-Rays on Man-in-the- Moon Marigolds, 1972).

home
NEWMAN, Paul