Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Nelly et Monsieur Arnaud

FRANCE / ITALIE / ALLEMAGNE 1995

La rencontre entre Nelly, une jeune femme en instance de divorce et désargentée et Pierre Arnaud, un vieux monsieur à l’aise et retiré des affaires. Il écrit ses Mémoires et lui propose de les transcrire.

Comme le rappelle N.T. Binh, Nelly et Monsieur Arnaud « correspond à peu près exactement à ce que les historiens aiment attendre de « l’œuvre ultime » : synthèse des préoccupations de l’artiste (la filiation, la vénalité, le secret…), dépouillement des thèmes, épure du style. » (Sautet par Sautet). On peut y ajouter le fantôme de Romy Schneider qui hante le jeu d’Emmanuelle Béart, comme si Sautet s’était mis dans la peau du Scottie de Vertigo. Quant à Michel Serrault, d’une sobriété magistrale, il permet au réalisateur de livrer comme un autoportrait testamentaire. Néanmoins, le film est d’abord une puissante variation sur l’amour impossible, traitée avec une heureuse délicatesse et une subtile attention à la confusion des sentiments. Sautet clôt son œuvre avec un très grand film qui confirme la place exceptionnelle qu’il occupe dans l’histoire du cinéma français. Tout le cinéma de Sautet prend sa source et retourne à ce regard indécis que pose Monsieur Arnaud sur sa belle endormie, n’osant pas la toucher.

R/D : CLAUDE SAUTET • Sc : Claude Sautet, Jacques Fieschi, Yves Ulmann • Ph/C : Jean-François Robin • M/Ed : Jacqueline Thiédot • S : Pierre Lenoir, Jean-Paul Loublier • Mus : Philippe Sarde • Déc/AD : Carlos Conti • P : Alain Sarde • 106’ • 35 mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Emmanuelle Béart, Michel Serrault, Jean-Hugues Anglade, Claire Nadeau, Françoise Brion, Michèle Laroque, Michael Lonsdale, Jean-Pierre Lorit, Michel Albertini, Charles Berling

home
Nelly et Monsieur Arnaud