Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

PARRAIN 2 (LE)

(États-Unis, 1974, 200’)

Portraits croisés de la montée en puissance d’un immigré italien à New York, au début du siècle, et du règne tumultueux de son propre fils ayant hérité de la « famille » après sa mort.

Si l’on se range à l’avis général, le deuxième volet de la saga des Corleone est le meilleur des trois. Par sa construction ambitieuse, mêlant les destins et les époques, par la force dramatique de ses situations, par l’amplitude de sa mise en scène, par la puissance mythologique qui s’en dégage, par l’incroyable stylisation de son interprétation, on peut en effet tenir Le Parrain 2 pour un chef-d’oeuvre. Coppola, plus encore que dans le premier volet, investit le roman de Mario Puzo pour y filmer ses propre obsessions : la constitution d’un empire, quel qu’il soit, à travers la tragédie d’une famille dont les liens se délitent au nom de leur démesuré désir d’union. En plus d’être un film de gangster réussi, Coppola en fait la tragédie intime d’un homme, Michael Corleone : les rimes de sa vie avec celle de son propre père en creusent encore la plaie. La filiation des « Method Actors » est ici portée à son paroxysme, puisque c’est De Niro qui incarne Brando jeune, père de Pacino. Si l’on ajoute la photographie de Gordon Willis, les décors de Dean Tavoularis et la musique de Nino Rota, on se rend vite compte qu’il faut peu de mots pour décrire la réussite majeure du Parrain 2.

F.G.

R/D : FRANCIS FORD COPPOLA
Sc : Francis Ford Coppola, Mario Puzo d’après le roman de/from the novel by Mario Puzo • Ph/C : Gordon Willis • M/Ed : Peter Zinner, Barry Malkin, Richards Marks • S : Walter Murch • Mus : Nino Rota • Déc/AD : Dean Tavoularis • P : Francis Ford Coppola • 200’ • 35 mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Al Pacino, Robert De Niro, Robert Duvall, Diane Keaton, John Cazale.

16 nov • 20h00 • GT • MCA

home
PARRAIN 2 (LE)