Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

PICA-DON

Japon • 1978

Le jour où la bombe atomique fut larguée sur Hiroshima.

Quelques notes de piano, métronomiques, douces. Des sons de la vie quotidienne. Des rires d’enfants. Des gens vaquant à leurs occupations. Un bruit sourd, venu d’en haut. Un homme lève la tête. Un avion. La vie reprend. Mais, déjà, les images ont changé. Si une femme donne le sein à son enfant, les tanks sortent aussi des usines... Et vient enfin l’ultime avion. L’animation élégante et fluide, les cadres posés et reposants, cèdent la place à des plans horribles puis quasi cubistes. L’indépendant Renzo Kinoshita (qui a fondé sa propre maison de production, Lotus), avec ce film sorti au milieu de la parution de Gen d’Hiroshima de Keiji Nakasawa, anticipe l’adaptation au cinéma de ce dernier en 1983. Pica-Don, (pica = lumière, don = gros bruit) primé à Annecy, inspiré des descriptions faites par des survivants d’Hiroshima, est donc probablement la première tentative de retranscription concrète et sans fard des effets de la bombe en animation. Simple mais fort, à l’image de cet avion de papier lancé par un jeune garçon, mis en parallèle avec celui porteur de mort.

R/D : Renzo Koshita • Sc : Sayoko Kinoshita • Ph/C : Satoru Isobe, Shoichiro Inatami • Mus : Akira Nakane • 10’ • 16mm • F • Coul/Col

18 nov • 16h00 • Petit théâtre, MCA

home
PICA-DON