Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Peine perdue


Une fin d’après midi au bord d’une rivière, un concert près de l’eau. L’étrange Rodolphe remarque Alex, jeune homme timide qui n’a d’yeux que pour Julia, parisienne en vacances. Rodolphe entreprend de l’aider, à sa manière...


Peine perdue est le second court métrage d’Arthur Harari, après le très remarqué (selon la formule consacrée) La Main sur la gueule en 2008. On y trouve la même délicatesse de trait et la même douce ironie qui, sous des dehors de film naturaliste, trouble le jeu des habitudes et brouille les cartes de la narration. Une forme d’inquiétante étrangeté habite ce moyen métrage bucolique, où l’on croise les lointains fantômes de Rohmer (le discours amoureux) et du Renoir d’Une partie de campagne (l’érotisme de la nature). Mais le film se joue des références que l’on pourrait lui trouver, et vogue seul vers son propre style. Notons la présence au générique de Bertrand Belin, dont la chanson « Comment ça se danse » est un personnage du film.
In the late afternoon, on a riverside. At a concert, the mysterious Rodolphe notices Alex, a shy, young man in love with Julia, a parisian on holiday. Rodolphe sets about helping him in his own, strange way...

R/D : ARTHUR HARARI | Sc : Arthur Harari | Ph/C : Tom Harari | M/Ed : Laurent Sénéchal | S : Julien Brossier, Gilles Bénardeau, Mélissa Petitjean | Mus : Bertrand Belin | P : Bathysphère Productions | 38min | Num | F | Coul/Col | Int/Cast : Nicolas Granger, Lucas Harari, Émilie Brisavoine, Bertrand Belin, Aude Louzé

15 nov | 18h00 | ST-Leu
19 nov | 14h00 | Gaumont 2

home
Peine perdue