Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

SERGENT YORK

(Sergeant York)
ÉTATS-UNIS 1941

Alvin York, fermier du Tennessee, part au front en 1918 malgré son pacifisme religieux. Il va devenir un héros. La Bible ou la Patrie ? Telle est la question. Énorme succès Warner sorti quelques mois avant Pearl Harbor, Sergent York, voulu de longue date par Jesse Lasky, mit à mal l’isolationnisme américain, signifié dans le film par le dédain envers les gros titres des journaux. Gary Cooper dut se faire prier par York lui-même pour accepter le rôle, l’un des plus importants de sa carrière. Son grand corps maladroit se plie sous la religion, sous la menace et sous le feu ennemi. Patriotique (on notera la typo “bannière étoilée” du titre), religieux et portant des valeurs d’individualisme et de liberté (York et sa famille ne veulent rien devoir à personne), Sergent York pourrait résumer une certaine forme de pensée américaine, celle des hommes de bonne volonté peu éduqués et attachés à la terre. Une terre plus ou moins fertile selon le positionnement des lopins dans cette vallée reculée où l’on vénère Daniel Boone. Éloigné des films torturés consacrés jusque-là à la Première Guerre mondiale, y compris ceux de Hawks, le film compare l’abattage d’Allemands à celui de dindes, et joue du fameux geste du doigt mouillant le viseur du fusil (idées de Hawks et Cooper). Sergent York, ou comment glorifier l’âme d’un peuple en faisant d’un pacifiste un héros. Et ainsi préparer un pays à la guerre.

From his native Tennessee to the french trenches of WWI, how the humble Alvin York became a hero.

R/D : HOWARD HAWKS • Sc : Abem Finkel, Harry Chandlee, Howard Koch, John Huston, d’après Alvin C. York, Tom Skeyhill et Sam K. Cowan • Ph/C : Sol Polito, Arthur Edeson • M/Ed : William Holmes • Déc/AD : John Hughes • S : Oliver S. Garreston • Mus : Max Steiner • P : Jesse L. Lasky, Hal B. Wallis • 2h14 • 35 mm • F • N&B/B&W • Int/Cast : Gary Cooper, Walter Brennan, Joan Leslie, Ward Bond Contact : Warner France

15 nov – 14h00 – Petit théâtre (MCA)

home
SERGENT YORK