Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

SEYYIT HAN

(Turquie, 1968, 78’)

Seyyit Han est fier mais pauvre. Il aime une jeune fille de son village de l’Anatolie et elle l’aime aussi. Mais Seyyit Han ne veut pas encore se marier. Il a l’intention de quitter le village pour y revenir riche et célèbre et s’y marier. Son absence dure de longues années. Entre-temps, un riche villageois demande la jeune fille en mariage. Le frère de celle-ci verrait d’un bon oeil une alliance entre sa famille et celle de cet homme riche. Il fait courir la nouvelle du décès de Seyyit Han pour que sa soeur renonce à l’attendre et accepte d’épouser le riche villageois. On prépare une grandiose cérémonie de mariage. Mais au beau milieu de la fête, Seyyit Han revient au village…

Ce film passe pour être le meilleur des films de Güney. Il date de 1968 et possède le caractère d’un western (le duel) en même temps que d’une comédie paysanne (les préparatifs d’un mariage). Dans ce film, Güney traite déjà de la vendetta, thème qu’il reprendra souvent plus tard. Cette forme de guerre entre clans familiaux ne peut théoriquement se terminer que lorsque tous ceux qui sont concernés par l’offense sont morts. Le personnage de Seyyit Han se prolonge plus tard dans le personnage principal d’Elégie, ce bandit au grand coeur en quête de vérité. Par ses moments de lyrisme tranquille, le style de Güney se rapproche de celui de Satyajit Ray ou Roberto Rossellini.

R/D : YILMAZ GÜNEY
Sc : Yilmaz Güney • Ph/C : Gani Turanli • M/Ed : • S : • Mus : Nedim Otyam • P : Yilmaz Güney • 78’ • 35 mm • F • N&B/B&W • Int/Cast : Yilmaz Güney, Nebahat Çehre, Hayati Hamzaoglu, Nihat Ziyalan

16 nov • 22h00 • AD

home
SEYYIT HAN