Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

TERREUR À L’OUEST

(États-Unis, 1939, 81’)

- 

Malgré sa défiance envers la loi, l’Oklahoma Kid veut ramener de l’ordre dans la jeune ville de Tulsa. Mais, surtout, il veut sauver un homme accusé de meurtre.

L’histoire du cinéma est aussi jalonnée d’amusantes anomalies. Terreur à l’Ouest en fait partie. L’homme à tout faire Lloyd Bacon quitte la 42ème Rue (42d Street, 1933) et Busby Berkeley pour l’Ouest, en compagnie de… James Cagney et Humphrey Bogart ! Résultat : le chapeau du premier (qui chante et danse) ne dépasse pas les portes battantes des saloons. Celui du second lui aplatit des cheveux à la Chaplin. Cette version cow-boy des “tough guys” nerveux du film criminel laisse perplexe, tout comme la construction du récit, entre codes du western bis et touches épiques. L’ancien Ennemi public (Public Enemy, 1931) de Wellman renouvellera avec plus de succès l’expérience dans les années cinquante, maturité aidant, auprès de Robert Wise et Nicholas Ray. Humphrey Bogart, lui, restera échaudé par ce western unique qui utilise en toile de fond la ruée de 1893 et la construction de Tulsa. Ce n’est que quelques mois plus tard, avec le duo Michael Curtiz/Errol Flynn et Les Conquérants (Dodge City), que la novice Warner, dont la fibre sociale perce ici par quelques allusions aux exactions commises envers les Indiens, comprendra comment aborder le genre. Un genre qui, en 1939, acquiert ses lettres de noblesse.

- 

R/D : LLOYD BACON • Sc : Wally Kline, Edward E. Paramore • Ph/C : James Wong Howe • M/Ed : Owen Marks • S : Stanley Jones • Mus : Max Steiner • Déc/AD : Esdras Hartley • P : Samuel Bischoff, Hal B. Wallis • 81’ • 35mm • F • N&B/B&W • Int/Cast : James Cagney, Humphrey Bogart, Rosemary Lane, Donald Crisp, Harvey Stephens

- 

- Ven. 15 • 18h15 • PT

home
TERREUR À L’OUEST