Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

THE RETURN OF NAVAJO BOY

Navajo/États-Unis – 2002

Quand un obscur film tourné en 1950 et intitulé Navajo Boy refait surface, il va amener une famille navajo d’aujourd’hui à se remémorer son histoire, celle où elle fut le sujet de photos et d’images, celle de l’impact des mines d’uranium sur leur existence. Cette chaîne d’évènements aboutira au retour du petit frère perdu depuis longtemps.

Dans le cadre sublime de Monument Valley, immortalisé par les westerns de John Ford, The Return of the Navajo Boy narre une double histoire. Celle d’une famille navajo qui, grâce aux images d’un vieux film tourné dans ce décor somptueux et à des photos d’époque, va retrouver l’un des siens qu’elle croyait perdu à jamais. Pour une fois, des images d’Indiens tournées par un blanc auront eu une influence positive et réparatrice sur le quotidien d’une famille amérindienne. La longue scène des retrouvailles est le moment fort du film où l’on perçoit la force des liens familiaux et de ceux qui lient l’individu à sa terre. Et si la silhouette en carton de John Wayne rappelle le passé cinématographique de Monument Valley, le film de Jeff Spitz lui redonne sa réalité culturelle et humaine. Mais, aussi fascinant soit-il, ce lieu est aussi pour les Navajos du film source de pollution et de maladie. L’exploitation de mines d’uranium a en effet contaminé le site. Ce que le cinéma n’a pu totalement faire, contaminer la réalité par un trop-plein d’imagerie, l’appât du gain est en train de le faire. Face à cette situation, la figure centrale de la vieille dame navajo qui lutte contre cet état de fait est lumineuse. Elle symbolise à sa façon la résistance indienne.

G.L.

R/D : JEFF SPITZ
Sc : Jeff Spitz • Ph/C : Mark Eveslage • M/Ed : Sharon Karp • Mus : Douglas Spotted Eagle • P : Jeff Spitz, Bennie Klain • 52’ • 35 mm • Doc • Coul/Col • Voix/Voice : Lorenzo Begay

dim. 14 – 16h00 – OW
mar. 16 – 16h15 – OW

home
THE RETURN OF NAVAJO BOY