Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

UN DIPLOMATE FRANÇAIS À SANTIAGO (1973-1976)

France – 2007

Mardi 11 septembre 1973. Les tanks et les avions du général Pinochet assassinent des membres de l’Unité populaire chilienne. La CIA, le Pentagone, les hommes du président Nixon sont à l’oeuvre dans les coulisses. Pablo Neruda se meurt. Salvador Allende n’abdique pas. Commencent alors la traque, les meurtres en série, les autodafés, la peur de la nuit. Roland Husson est là, à Santiago, à l’ambassade de France où il est conseiller culturel. Il fait de l’ambassade un des lieux de protection contre la violence militaire. Ils seront des dizaines, écrivains, universitaires et poètes à s’y réfugier et à y attendre le sauf-conduit vers la liberté. Mais que pèse-t-on quand les autorités ne savent que sortir leurs armes, quand le mot culture claque à leurs oreilles.
« Le 11 au matin, je me rendis à la chancellerie, ayant entendu à la radio les premières annonces d’un coup d’état. Les militaires laissaient jusqu’à quinze heures aux Chiliens pour regagner leur domicile, alors que la Centrale unique des travailleurs avait demandé aux ouvriers et aux employés de rester sur leur lieu de travail. J’eus la surprise en chemin d’être arrêté par un militaire, et ce malgré mes plaques diplomatiques. Il me fit ouvrir mon coffre et s’excusa dans un excellent français, car il avait été élève du lycée Saint-Exupéry. Ce jour-là, ma propre langue, maniée par un homme armé d’une mitraillette, ne m’enchanta pas ».

(R. Husson)

R/D : PATRICIO PANIAGUA • Sc : Patricio Paniagua • Ph/C : Patricio Paniagua, François Poirier • M/Ed : Fanny Piquet • S : Raoul Fruhauf • P : les Films du Tamarin (Yann Brolli) • 52’ • Betacam • Doc • Coul/Col

11 nov • 16h00 • MdL
13 nov • 20h00 • LL

home
UN DIPLOMATE FRANÇAIS À SANTIAGO (1973-1976)