Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Un mauvais fils

FRANCE 1980

Bruno Calgani rentre en France après avoir passé cinq ans dans un pénitencier américain pour usage et trafic de drogue. Il souhaite effacer son passé, mais ne cesse de penser à sa mère morte durant sa détention. Il se rend chez son père qui l’accueille et l’héberge ; la situation devient vite invivable car son père l’accuse d’être responsable de la mort de sa mère...

Un mauvais fils est un film aussi méconnu que sublime – et forme une rupture dans l’œuvre de Claude Sautet. Le cinéaste, en effet, place son intrigue dans un milieu ouvrier, sans pour autant sombrer dans la sociologie facile qu’on lui a parfois, et à tort, reprochée. Sautet soigne toujours le contexte social de ses personnages, mais s’intéresse d’abord à leur vie intérieure et à leur trajectoire individuelle. Le choix de Patrick Dewaere fut en l’occurrence capital, dans ce portrait d’un fils blessé face à un « mauvais père » : Sautet met en sourdine la tendance au surjeu de ce si grand acteur, nous donnant à imaginer le feu qui le brûle au-dedans. En octobre 1980, Claude Beylie écrivait : « Un mauvais fils est un film chaud et froid, pathétique et dépouillé, oppressant et serein. Un film qui nous rappelle que Claude Sautet est, plus que jamais, le cinéaste de notre génération. » (Pariscope)

R/D : CLAUDE SAUTET • Sc : Claudet Sautet, Jean-Paul Török et Daniel Biasini d’après le roman de/from the novel by Daniel Biasini • Ph/C : Jean Boffety • M/Ed : Jacqueline Thiédot • S : Pierre Lenoir • Mus : Philippe Sarde • Déc/AD : Dominique André • P : Alain Sarde • 110’ • 35 mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Patrick Dewaere, Yves Robert, Brigitte Fossey, Jacques Dufilho, Claire Maurier, André Julien, David Pontremoli, Etienne Chicot, Raoul Ben Taghlane

home
Un mauvais fils