Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

VENTANA SUR : le nouveau Marché du film Latino- Américain

par Jean-Pierre Garcia

Pour sa deuxième édition Ventana Sur a délaissé les charmes du centre historique de Buenos Aires pour rejoindre une zone d’activités plus moderne, Puerto Madero ancien domaine des docks de la douane argentine (aujourd’hui désaffectés) reconvertis en hôtels internationaux, restaurants à la mode, et surtout dôtés d’un multiplexe réservé à l’évènement : le Cinemark.

Les projections de films, les ateliers et les conférences étaient concentrés dans un espace unique, ce qui facilitait le travail et permettait les prises de rendez-vous comme les visionnements individuels. Une cinquantaine de postes de visionnement professionnels (individuels) étaient offerts aux acheteurs afin qu’ils puissent sélectionner les oeuvres susceptibles d’intéresser leurs pays. Et dans les conditions les plus confortables possibles.
Comme l’an dernier une partie de la production latino-américaine, la plus récente, fut aussi projetée en 35 mm dans les salles du Cinemark ; projections professionnelles s’entend.

En 2010, quatre cents films venant de toute l’Amérique latine y étaient présentés à plus de 300 acheteurs, vendeurs ou producteurs originaires d’Europe, d’Amérique du Nord et même d’Asie.
Était-ce parce que le co-organisateur de Ventana Sur (l’autre étant l’INCAA, l’institut argentin du cinéma) est le Marché du film de Cannes ? Mais il était aisé de remarquer une présence française importante.

Pour Liliana Mazure, présidente de l’Instituto Nacional de Cine y Artes Audiovisuales (INCAA -Argentine) : « Ventana Sur,est un nouveau marché cinématographique latino-américain. Son fonctionnement comme ses partenaires internationaux en font un évènement de première importance et sans précédent dans l’industrie du cinéma de cette région du monde. Dès notre première édition, en 2009, nous étions convaincus que l’Amérique latine, avec sa richesse culturelle et la diversité de ses productions cinématographiques, méritait d’accueillir les acheteurs du monde entier sur ses propres terres. L’INCAA a, naturellement, fait appel au Marché du film du Festival de Cannes, le marché cinématographique le plus important du monde pour qu’il se joigne au projet. Le Marché du film de Cannes est pour tous la plateforme la plus efficace pour conclure des accords dans le secteur cinématographique. Cannes est un évènement annuel auquel assistent en moyenne 8.000 participants de plus de 90 pays représentant 4.000 sociétés du monde entier. Pour la deuxième fois en dehors de la France et de son site habituel, le Marché du film met son expérience au service de Ventana Sur, la nouvelle rencontre pour les professionnels du cinéma. »

Y était proposé début décembre 2010, un riche panorama de la récente production latino-américaine de qualité et la très attendue « Primer corte », une section proposant des films en post-production. Dix films avaient été sélectionnés parmi 103 candidats (originaires de 14 pays latino-américains) en un concours permettant d’obtenir différents soutiens techniques et laboratoires nécessaires à la finalisation du film.
Parmi nos découvertes de ce Primer Corte (premier montage) 2010 : El Ausente de Marco Berger (vendu par Rendez-Vous Pictures) et El Campo de Hernan Belon (co-produit en France par CinéSud).
Innovation en 2010, il avait été fait appel à six experts internationaux en cinéma latino-américain pour qu’ils recommandent leurs coup de coeur parmi les films présentés à Ventana Sur. La formule originale permettait à nombre des acheteurs de circuler encore plus vite dans le dédale d’une offre aussi foi-sonnante.
À signaler également l’engagement de l’UE en faveur de Ventana Sur, à travers le programme Media Mundus, puisque Ventana Sur organisait parallèlement à son marché du film, une semaine du film européen qui connaissait un très grand succès auprès du public de Buenos Aires.
Les cinéastes et les producteurs présents s’accordent sur la participation en nette augmentation des professionnels présents
( 20% environ pour Jérôme Paillard qui soulignait aussi la belle progression de la présence brésilienne et Chilienne). Ventana Sur, marché professionnel, est un événement qui s’inscrit sur la durée car il entend modifier la perception qu’ont des cinémas latinos, les acteurs internationaux de la profession. À suivre.

Pour tous renseignements :

www.ventanasur.com.ar

home
VENTANA SUR : le nouveau Marché du film Latino- Américain