Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Vermisat (1974)

Italie - 1974

En Italie du Nord, et en particulier dans les régions de la plaine du Pô, l’essor industriel des dernières décennies a entraîné un processus d’osmose entre la campagne et la ville. Pour la grande majorité de la classe paysanne, ce phénomène a donné lieu à une intégration complète. Mais pour certaines couches, déjà en marge du monde agricole (marchands ambulants, ex-repris de justice, bateliers, mendiants), l’accès à la ville n’a rien signifié d’autre que l’inscription sur les registres de l’état civil, en dehors de toute implication sociale et culturelle. Et même, le refus et la défiance de ces minorités à l’égard des institutions citadines a entraîné un processus de déviance, d’exclusion de la réalité sociale, qui se manifeste par un retour aux structures d’une sous-culture préexistante. Sagesse paysanne, fétichisme, loi du silence deviennent ainsi les charnières d’une vision du monde conçue à travers une sorte d’individualisme anarchique, irrationnel et parfois pathologique. Vermisat est le premier (et déjà sublime) film de fiction de Mario Brenta. L’essence « atmosphérique » de sa mise en scène s’y déploie déjà, préférant la vérité des faits et des gestes à la beauté gratuite. Par la force intègre de sa volonté, Brenta se présente à nous comme le poète mouvements infimes de l’être.

« Mario Brenta, aujourd’hui comme hier dans Vermisat, porte un regard froid sur des êtres blessés par la vie, murés dans leur solitude. [...] Seul le métro, rouge comme un jouet de Noël, réchauffe un peu le désespoir feutré. [...] Cet univers de banlieue grise sans joie et sans amour, ces couleurs de brouillard et d’errance. » Jacques Siclier (Le Monde)

« Une œuvre grave et passionnée : à ne pas rater. » Jean-Loup Passek (Cinéma 77)

Le film est présenté dans la version restaurée par le Centro Sperimentale di Cinematografia, Cineteca Nazionale

R/D : Mario Brenta • Ph/C : Dimitri Nicolau • M/Ed : Sergio Nutti • S : Franco Borni • Mus : Nicola Piovani • P : Eucarpia Film/RAI • 85’ • 35 mm • Coul/Col • Int/Cast : Carlo Cabrini, Maria Monti

home
Vermisat (1974)