Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Vous qui gardez un coeur qui bat


Dans un village sinistré à l’est de l’Ukraine, un groupe de mineurs de fond s’enivre en racontant la mort de l’un des leurs dans un accident. Parmi eux, Slava, trente ans, espère s’enfuir bientôt en retrouvant, sur les rives de la mer Noire, la jeune femme qu’il vient de rencontrer sur internet.


Vous qui gardez un cœur qui bat, dont le titre cite l’Eugène Onéguine de Pouchkine, est un documentaire surprenant, qui trouve la juste distance entre immersion dans un microcosme et portrait d’un homme amoureux. Les deux réalisateurs se sont en effet longtemps mêler à ce monde des mineurs, nouant des relations privilégiées avec certains d’entre eux. Ensuite, ils ont pris le parti esthétique de tourner en Super 16mm. Selon leurs propres déclarations, leur récit s’est construit sur l’idée de contraste : entre le bruit et la fureur de la mine et l’attente silencieuse du coup de téléphone de l’être aimé, entre le langage ordurier et les mots d’amour, entre le groupe et l’individu, entre le noir profond de la mine et le blanc éclatant de la neige. De ces contrastes naît une forme nouvelle de beauté, comme insoumise aux malheurs du monde.

In a poor village in the east of Ukraine, a group of miners drink while telling about the death of one of their own in an accident. Among them, Slava, thirty years old, hopes to run away soon. He longs to join, on the bank of the Black Sea, the young woman he just met on the Internet.

R/D : ANTOINE CHAUDAGNE, SYLVAIN VERDET | Ph/C : Sylvain Verdet | M/Ed : Dounia Sichov, Laure Baudouin | S : Antoine Chaudagne | P : Kazak Productions | 47min | Super 16mm | Doc | Coul/Col

15 nov | 14h00 | Gaumont 4
20 nov | 14h00 |St-Leu

home
Vous qui gardez un coeur qui bat