Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Voyage au bout de l’enfer

(États-Unis, 1978, 183’)

Cinq ouvriers sidérurgistes affrontent les hauts fourneaux d’une petite ville de Pennsylvannie et partent ensemble chasser le cerf. Parce que c’est la guerre au Vietnam, trois d’entre eux deviennent soldats sur le départ. Deux ans plus tard, la guerre sévit toujours et ces derniers se retrouvent prisonniers dans un camp vietcong...

Voyage au bout de l’enfer est l’un des plus beaux films américains des années soixante-dix – qui n’en manquent pas. Pour son deuxième film, après le Carnardeur pour lequel Clint Eastwood lui avait donné sa chance, Michael Cimino s’impose comme un cinéaste majeur, héritier paradoxal du classicisme hollywoodien, notamment de John Ford. Comme il en approfondira le trait dans son chef-d’œuvre la Porte du Paradis (dont l’échec signe la fin symbolique du Nouvel Hollywood), Cimino ausculte les fondements politiques et moraux des Etats-Unis – et donc la violence qui est à leur principe. A la fois ample, voire romanesque, par son sujet et intime dans son traitement, le film propose quelques moments de bravoure demeurés célèbres (les séquences de roulette russe).

Les acteurs sont tous d’une justesse incroyable, se confondant sans maniérismes à la vie de leurs personnages. La plupart d’entre eux sont issus de l’Actors Studio : Robert De Niro, Christopher Walken, John Cazale ou Meryl Streep.

F.G.

R/D : MICHAEL CIMINO
Sc : Deric Washburn d’après une histoire de/from a story by Michael Cimino, Deric Washburn, Louis Garfinkle, Quinn K. Redeker • Ph/C : Vilmos Zsigmond • M/Ed : Peter Zinner • S : Darrin Knight • Mus : Stanley Myers • Déc/AD : Ron Hobbs, Kim Swados • P : Michael Cimino, Michael Deeley, John Peverall, Barry Spikings • 182’ • 35 mm • F • Coul/Col • Int/Cast : Robert De Niro, Christopher Walken, John Savage, Meryl Streep, John Cazale

17 nov • 20h00 • AD

home
Voyage au bout de l’enfer