Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

WALLACH, Eli

(1915)

Célèbre pour avoir incarné des méchants mexicains d’anthologie dans les westerns de John Sturges (Les Sept Mercenaires/The Magnificent Seven, 1960) ou de Sergio Leone (Le Bon, la Brute et le Truand/ Il Buono, il brutto, il cattivo, 1968), il est avant tout un acteur de théâtre. Comédien fétiche des pièces de Tennessee Williams, il refuse en 1953 un rôle dans Tant qu’il y aura des hommes (celui qu’obtient finalement Frank Sinatra), afin de monter « Camino Real » avec Elia Kazan. En 1955, il triomphe dans « La Rose tatouée » (son rôle sera tenu au cinéma par Burt Lancaster). Ce n’est que l’année suivante, tardivement mais logiquement, qu’il fait ses débuts au cinéma en séducteur sicilien dans Baby Doll, co-écrit par Williams et Kazan. Il aura illustré une version plus saine de la « Méthode », comme le montre son jeu relativement sobre dans Les Désaxés, où il est sans conteste le désaxé le moins déséquilibré de la pathétique bande de cadavres en sursis formée par Marylin Monroe, Clark Gable et Montgomery Clift.

home
WALLACH, Eli