Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

WANDA

ÉTATS-UNIS 1970

Wanda, femme de mineur en Pennsylvanie abandonne sa famille et se met à courir sans but l’aventure. Elle échoue dans un bar où elle rencontre Dennis, un malfaiteur avec qui elle poursuit sa route.

Un des premiers films indépendants réalisés par une femme, peu connu (il a pourtant reçu le Prix de la Critique au Festival de Venise en 1971) mais très admiré – notamment par Marguerite Duras et Isabelle Huppert qui est à l’origine de la ressortie du film en France en 2003 – Wanda est un portrait de femme désespéré et exsangue. Inspiré d’un fait réel, il est le reflet troublant de certains aspects de la personnalité de Barbara Loden, actrice et épouse d’Elia Kazan qui dira d’elle-même : « J’ai traversé la vie comme une autiste, persuadée que je ne valais rien, incapable de savoir qui j’étais, allant de-ci de-là, sans dignité. » Wanda est un film d’errance (tourné en 16mm la caméra à l’épaule), un film suffocant sur une femme impassible et à la dérive. Sa rencontre avec M. Dennis, voleur médiocre et tyrannique, transforme le film en road-movie où nos deux antihéros, sorte de Bonnie and Clyde branquignols, s’apprivoisent, faisant poindre un vague espoir dans cette noirceur absolue. Comme le disent si bien Coursodon et Tavernier dans leur 50 ans de cinéma américain : “Wanda est un film où l’on a froid, où une gifle fait mal longtemps, où l’on a peur d’oublier l’ordre qu’on vous donne.”

In the coal mining region of Pennsylvania, Wanda deserts her husband and infant children. Her life changes when she meets Norman Dennis in a bar.

R/D : BARBARA LODEN • Sc : Barbara Loden • Ph/C : Nicholas T. Proferes • M/Ed : Nicholas T. Proferes • S : Harvey Greenstein, Lars Hedman, Dick Vorisek • P : Harry Shuster • 1h45 • 16mm • F • Coul/ col • Int/Cast : Barbara Loden, Michael Higgins, Dorothy Shupenes, Jerome Thier

18 nov – 14h00 – Ciné St Leu

home
WANDA