Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Welcome to Fukushima

BELGIQUE / FRANCE 2013

- 

Un an dans la vie quotidienne de quelques familles japonaises à Minamisoma. Nous sommes à vingt kilomètres de la centrale de Fukushima. Après les espoirs de décontamination, les incertitudes scientifiques, les hésitations des autorités, à qui faire confiance ? Faut-il rester ? Faut-il partir ? Chaque famille est seule face à ses propres décisions. Le réalisateur raconte « cet après » de l’accident. Mais les menaces pèsent toujours sur l’état de la centrale nucléaire. Un nouveau tremblement de terre, un nouveau tsunami, les valises et le bidon d’essence sont prêts pour fuir au plus vite...

Alors que la menace de Fukushima se fait de plus en plus présente, que la quantité d’eau contaminée ne cesse d’augmenter et que l’exploitant Tepco peine à endiguer les fuites, Alain de Halleux, spécialiste de la question nucléaire, nous rappelle l’ampleur de la catastrophe du 11 mars 2011 en faisant le choix de ne pas la montrer. Le titre est trompeur. Ici, on parle de la zone grise, à quelques kilomètres de la centrale. À la frontière de la zone d’exclusion, où il faut faire des choix. Les personnes interviewées font part de leur souffrance, des déménagements, de leurs inquiétudes, sans que le film ne verse dans l’horreur scientifique spectaculaire. Sous l’épée de Damoclès, la panique. Et le sentiment de perte inexorable de tout un environnement et de tout un mode de vie.

- 

R/D : ALAIN DE HALLEUX • Sc : Alain de Halleux • Ph/C : Alain de Halleux • M/Ed : Alain de Halleux, Ismaël Joffry Chandoutis • S : Alain de Halleux, Kyle Drubek • Mus : Michel Berckmans • P : Simple Production, Crescendo films, L’Indien Productions • 60’ • Num • Doc • Coul/Col

- 

- Sam. 09 • 16h15 • OW

home
Welcome to Fukushima