Festival International du Film d'Amiens 2016
Contact
Newsletter
Partenaires - liens

Zanguezour

Arménie - 1938

1921. Les montagnes du Zanguezour, au sud-est de l’Arménie soviétique. La paix n’est pas encore totalement revenue. Ici et là des groupes contre-révolutionnaires (le parti Dachnak) s’en prennent aux paysans et refusent la réforme agraire. Un jeune « héros » bolchevique, Hakobian, est envoyé au secours des paysans. Mais il est très vite fait prisonnier par le chef des insurgés, un homme qui pour impressionner les paysans a pris le nom de Sparapet le Grand (une figure légendaire de résistant arménien). Tout est bien qui finit bien dans ce film historique (produit dans l’Union Soviétique dirigée par Staline), le héros bolchevique parvient à s’échapper et le traître Sparapet ira se jeter dans les bras du corps expéditionnaire anglais ! Il convient cependant de ne pas se laisser impressionner par le caractère assez caricatural de l’intrigue de Zanguezour. Le film d’Amo Bek-Nazarov répond clairement au cahier des charges de l’époque (mais on pourrait en dire tout autant de certains films de Raoul Walsh ou de John Ford). Dans le cas de Zanguezour, la dimension arménienne du sujet le relie à l’histoire même du pays, à sa tradition de résistance aux invasions permanentes. Pour cela autant que pour ses qualités de mise en scène (et elles ne sont pas négligeables), Zanguezour demeure un film fort important au regard de l’histoire du cinéma produit dans les studios d’Erevan. À certains égards, il se distingue bien de films « historiques » produits au moment de la guerre contre l’Allemagne nazie, à savoir David Bek du même Amo Bek-Nazarian.

J.-P.G.

R/D : Amo Bek-Nazarov • Sc : Amo Bek-Nazarov, Iakob Doukor, Vladimir Soloviev • Ph/C : Garouch Bek-Nazarian, Ivan Dildarian • Mus : Aram Khatchatourian • Déc/AD : Mikhaïl Aroutchan, Sarkis Safarian • P : Studios d’Erevan • 85’ • Format • F • N&B/B&W • Int/Cast : Hratchia Nersissian, Avet Avetissian, Hasmik, David Malian, Gourguen Djanibekian...

home
Zanguezour