Réalisation
Raymond Rajaonarivelo
Scénario
Raymond Rajaonarivelo
Image
Cesar Paes
Son
Bruno Hoff-Blanc
Musique
Rasolofondraosolo Zafimahaleo (" Dama "), Rajaonarison (" Fafa "), Rakotobe (" Nono "), Rabekoto Honoré Augustin (" Bekoto "), Andrianabela Rakotobe (" Dadah "), Razafindranao Rasolosolofo (" Raoul "), Charle-Bert Andrianalvo (" Charle ")
Production
Laterit Productions (France)

Documentaire, 35mm, couleur, 90'

Contact
Laterit Productions
Mme Marie-Clémence Paes
9, rue de Terre-Neuve
F-75020 Paris
France
   
+ 33 01 43 72 74 72
+ 33 01 43 72 65 60
laterit@magic.fr
Mahaleo
France

" Mahaleo " est la formation musicale la plus populaire de Madagascar. Ce pays où les paysans cherchent toujours à sortir de leur marasme, les citadins de leurs conflits perpétuels avec les méandres des grandes villes et les jeunes qui passent trop vite entre enfance et adolescence, trop vite entre passé et modernité, trop vite entre pauvreté et mortalité. Le répertoire des Mahaleo ne cesse de chanter cet état de fait, cet état de vie. Des thèmes populaires simples et poétiques, mais toujours socialement engagés, sont au cœur de leur musique. Parmi les musiciens malgaches, c'est le groupe le plus proche du peuple, du nord au sud, et d'est en ouest. Le groupe a fêté ses trente ans en 2002 et il a toujours refusé le show-business en restant non professionnel, dans le sens étymologique du terme, car les musiciens du groupe ont chacun leur propre métier : médecin, chirurgiens, juriste, agriculteur, député…
Ont-ils su rester fidèles à leurs utopies de jeunesse ? Ont-il réussi à transformer l'énergie de la contestation en musique, en action concrète ? Arrivent-ils à faire " bouger les choses " comme ils le désirent, malgré tous les obstacles ? Guidé par les sept musiciens du groupe et transporté par la poésie et l'humour de leurs chansons, le film brosse un portrait de Madagascar aujourd'hui.


Propos du réalisateur
" Ranavalona I, la reine la plus sanguinaire de Madagascar, demanda un jour au premier peintre de sa cour d'effacer les oiseaux qu'il avait peints sur la fresque du mur de son palais, parce que leurs chants l'empêchaient de dormir. Aujourd'hui, cette anecdote nous fait sourire, nous étonne, nous interpelle, nous qui croyons au silence des fresques. Comment les chants des oiseaux peuvent-ils troubler, bouleverser, déranger, perturber le sommeil ? En 1972, Madagascar vivait sous le régime néo-colonial du Président Tsiranana ; un soulèvement populaire majeur descendit dans la rue et commença à chanter avec des musiciens, à moduler son destin et vocaliser sa détresse. À cette époque, les chants avaient leur propre force ; ils sont devenus des armes aussi puissantes que celles de leurs adversaires. Le groupe " Mahaleo " naquit en chantant dans cette bataille que le peuple finira par gagner. Aujourd'hui, Madagascar est à la croisée des chemins, son image se dissout sur les média étrangers dans la diversité de sa faune, ses lémuriens, ses plages paradisiaques où la solitude du touriste est devenue si exquise que l'on efface négligemment les pas de l'habitant sur le sable. Madagascar a récemment fêté ses trente ans d'indépendance. Où en sommes-nous vraiment aujourd'hui ? Ou plutôt quel chemin prend le peuple malgache ? Il faut bien un jour ouvrir les portes d'ombres qui planent sur ce pays, avancer vers les premières lumières, pour se reconnaître, peut-être parfois dans les ténèbres, là où la naissance de son image en partie liée avec la mort, rejoint le refus du néant pour prolonger la vie. "

Biographie
Raymond Rajaonarivelo est né en 19489 à Antananarivo (Madagascar). Il a fait ses études à Montpellier et à Paris.

Filmographie
Izaho Lokanga Ianao Valiha (1978), fiction (12'), 16mm, NB
Babay Sa Lovohitra (1980), fiction (12'), 16mm, NB
Tabataba (1988), fiction (84'), 35mm, couleur
Kapila (1990)
Le jardin des corps (1994), fiction (10'), 35mm, couleur
Quand les étoiles rencontrent la mer (1996), fiction (86'), 35mm, couleur